Surélévation d’une maison : que dit la loi ?

Agrandir votre maison ? Facile !

Vous souhaitez réaliser un projet d’agrandissement de votre maison, mais vous ne disposez pas d’un terrain pour faire une extension ? On vous recommande donc d’opter pour la surélévation. Cette solution est parfaite si vous avez des combles perdus à exploiter. La réalisation de ce projet est tout à fait facile. Cependant, il est important de savoir qu’avant de commencer votre projet, vous devez vous conformer à la réglementation en vigueur dans votre commune.

La réglementation en vigueur

Avant d’en savoir plus sur cette réglementation, il est important d’en savoir plus sur la surélévation de maison. Sachez donc que ce projet consiste à agrandir une maison en ajoutant un étage supplémentaire. Certains particuliers optent pour cette opération d’agrandissement lorsque l’extension n’est pas possible.

Du fait de cela, vous devez donc tenir compte de la hauteur de votre maison. Pour en savoir plus sur ce sujet, on vous propose de vous référer au PLU ou au Plan Local d’Urbanisme de votre commune. On vous recommande également de tenir compte de ce PLU lors du choix des matériaux à utiliser. Vous devez également consulter le PLU pour le type de construction autorisé. Le PLU vous permet également d’en savoir plus sur les prescriptions architecturales et es zones constructibles. Si votre maison se trouve dans un lotissement, on vous propose de jeter un coup d’œil au règlement du lotissement qui s’applique à votre habitation.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, on vous conseille de ne pas négliger cette étape. Connaître cette réglementation vous permet de savoir si la surélévation de votre maison est possible ou non. Pourquoi ne pas demander l’aide d’un architecte pour une étude de faisabilité ?

Les autorisations

Tout comme la construction d’une maison neuve, la réalisation d’une surélévation nécessite une déclaration préalable auprès de la mairie. Sachez que ce projet va modifier l’aspect de vos façades.

Si vous pensez créer une surface inférieure à 20 m², une déclaration préalable de travaux est suffisante. Cependant, si la surface est supérieure 20m², vous devez réaliser une demande de permis de construire. Il est aussi important de savoir que pour une maison située dans une zone urbaine réglementée par un PLU avec une surélévation avec une surface limite à 40 m², on vous recommande également de faire une déclaration préalable de travaux.

Vous êtes obligé de faire appel à un architecte si la surface totale de votre logement dépasse 170 m² suite à la réalisation des travaux de surélévation. Vous pouvez même demander à votre architecte de réaliser la demande de permis de construire. Bien évidemment, vous pouvez le remplir vous-même. Vous pouvez trouver le formulaire à remplir de demande de permis de construire auprès de la mairie.

Les avantages d’une surélévation

La réalisation de ce projet vous permet d’ajouter un nouvel espace de vie dans votre maison. Elle vous offre également la possibilité de renforcer l’isolation de la toiture. Si vous projetez de louer ou de vendre votre habitation, sachez que la surélévation vous offre la possibilité de valoriser votre bien.